Fiche pratique #100 par France Rein :

L’hémodialyse à domicile, mode d’emploi

Fiche pratique #100 par France Rein : L’hémodialyse à domicile, mode d’emploi

Sep 16, 2019 | Actualités

L’hémodialyse à domicile, mode d’emploi :

L’hémodialyse quotidienne à domicile, ce sont des séances de dialyse de 2 à 3h, 5 à 7 fois par semaine. Cette technique apporte une très bonne qualité de dialyse.

Avec une séance d’hémodialyse par jour, la qualité de vie est nettement améliorée. Il y a peu de fatigue après les séances, contrairement à la dialyse conventionnelle de 4 heures , 3 fois par semaine. De plus, le régime alimentaire est moins contraignant et le traitement médicamenteux est souvent allégé.

C’est une technique de dialyse qui permet de conserver un maximum de liberté et d’autonomie face au traitement. Afin de bénéficier de tous les avantages de la dialyse quotidienne à domicile, il est important de respecter le nombre et la durée prescrite des séances.

L’hémodialyse est une procédure médicale qui consiste à diriger le sang hors du corps du malade par un accès vasculaire (aiguille ou cathéter) afin de le filtrer dans un dialyseur (rein artificiel) avant d’être ré-acheminé une fois épuré dans le corps du patient.

L’hémodialyse à domicile se pratique généralement par un accès vasculaire sous forme de fistule artérioveineuse. La fistule est créée en connectant chirurgicalement une artère et une veine (généralement dans la partie inférieure du bras). L’accès vasculaire par cathéter veineux central est également possible.

A chaque séance de dialyse deux aiguilles sont insérées dans la fistule pour procéder au traitement.

L’hémodialyse à domicile est une technique qui nécessite un véritable investissement du patient face à la maladie, la condition première est donc sa volonté de la pratiquer.

Les conditions d’accès à l’hémodialyse à domicile

L’hémodialyse à domicile

Pour accéder à la technique le patient doit recevoir (avec son aidant quand cela est possible) une formation de 4 à 8 semaines pour apprendre le fonctionnement de la machine, les produits et traitements nécessaires, mais aussi apprendre la technique de ponction (traditionnelle ou buttonhole facilitant l’autoponction) et le branchement au dialyseur. La formation est dispensée par un centre de dialyse.

Le domicile du patient doit pouvoir permettre la livraison et le stockage du matériel et des produits, soit environ 2 m3 de façon permanente.

Le patient a la possibilité de joindre par téléphone les professionnels habilités en cas de problème lié au matériel ou de problème médical ou pour la transmission d’informations médicales durant ses séances de dialyse.

Selon le rythme choisi pour le traitement, les contraintes du régime alimentaire et des apports en eau sont plus souples, variables et adaptés au cas par cas par le médecin. Vous pouvez vous faire assister d’un diététicien. Des fiches pratiques France Rein sont dédiées à l’alimentation en dialyse. Certaines applications existent aussi sur le thème de la nutrition en dialyse pour vous aider.

WordPress Image Lightbox